my link

lundi 14 février 2011

J'ai testé le Joule Thief

Voici un petit montage rigolo, sans intérêt réel, que je voulais tester depuis quelques temps.

"Joule Thief" est un (mauvais) surnom d'une petite alimentation à découpage minimaliste auto-oscillante, à faible coût, et facile à construire.
Elle est généralement utilisé comme alimentation de leds.
Cette alimentation peut utiliser l'énergie d'une pile, même bien en dessous de la tension où les autres circuits l'indiquerait celle-ci vide.
  • Une perle ferrite de filtrage que j'utilise en tore
  • Quelques tours (15 ici) d'une paire de fil émaillé de 0.2mm.  Le nombre de tours et le type de fil, n'est pas critique, mais attention au sens: cf points du transfo dans le schéma.
  • un BC849C. C'est un cms, mais tout type de NPN capable de tenir plus de 50mA et qui a un Beta (HFE) > 100 convient. En fait c'est à vous de tester, mais il y a de fortes chances qu'un 2N3055 ne fasse pas l'affaire ;-)
  • une résistance de base de 1k. Ici une cms 0402 (oui je suis fou!).
  • Et une led. Par exemple une bleu, mais une blanche marche aussi, voire même 2-3 rouges série.

Ca tient dans moins d' 1cm3.


Rien de magique, mais ça marche du premier coup!
La led bleu fonctionne on va dire nominalement de 0.7V (30mA moyen) à 1,7V (40mA moyen)
L'oscillation de ce montage est d'environ 80kHz, c'est assez instable.





J'ai également testé ce montage avec un Mosfet canal N, un IRF540. Ca oscille aussi, mais avec une alimentation d'au moins 4V (sur la gate il faut arriver dans la zone proche du VGS(th) )

Source:

Site qui en parle (vu après coup, et qui utilise la même technique): http://www.emanator.demon.co.uk/bigclive/joule.htm 
et aussi;


edit du 21 fevrier: Voilà qu'on parle de ce montage une semaine après sur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire